Écrit le 29 Février 2024 par Virginie T. 6 min. Difficulté Formes tordues, écorce colorée qui se détache en morceaux, feuillage bleu gris persistant au parfum de menthol et fleurs en jolis pompons, les eucalyptus ou gommiers ne laisseront personne indifférent. Avec leur croissance rapide, même dans un sol pauvre, ils grandissent rapidement pour former un arbre élancé en quelques années, allant de 60 cm pour les plus petits à plus de 70 m de haut pour 10 m de circonférence pour les géants. Ils sont utilisés en isolé, en bosquet, en haie brise-vent, en fond de massif ou même en pot. Certains sont adaptés aux régions douces, bien adaptés à nos climats du sud-ouest ou méditerranéens, et d’autres, particulièrement rustiques, poussent également sous des climats plus rudes. Leur capacité à résister au soleil, même brûlant, et à s’adapter à pratiquement tous les sols en fait des plantes très polyvalentes. Il existe une multitude d’espèces et de variétés d’eucalyptus, plus de 800. En ce début d’année, notre catalogue s’est enrichi de nombreuses nouvelles variétés d’eucalyptus. Découvrez une petite sélection de ces plantes très décoratives par leur écorce et leur feuillage, ainsi que nos conseils pour les associer ! Pour tout savoir sur leur culture, n’hésitez pas à consulter notre fiche complète « Eucalyptus : planter, tailler, entretenir ». L’Eucalyptus pauciflora subsp. niphophila ‘Mont Bogong’ est sans doute l’eucalyptus le plus rustique de tous ! Originaire du Mont Bogong en Nouvelle-Galles du Sud, qui culmine à 1986 m d’altitude, ce cultivar est capable de supporter des températures allant jusqu’à -15°C, voire -18°C une fois bien établi dans un sol drainé. Cet eucalyptus forme un arbre relativement compact d’environ 7 à 8 m de haut sur 3,5 à 4 m de large. Il se distingue par la beauté de son écorce lisse, aux tons clairs de gris, blanc et crème. Son feuillage persistant, de couleur verte à bleu vert, est ovale quand il est jeune et plus allongé en vieillissant. De juin à juillet, il produit de petits pompons blancs. Très accommodant, il pousse dans tout type de sol, même légèrement calcaire, résistant également à la sécheresse. Idéal pour les petits jardins, il peut être planté pour accompagner d’autres arbustes à l’écorce décorative, comme l’Arbousier de Chypre ou le Prunus maackii ‘Amber Beauty’, selon votre climat. L’Eucalyptus dalrympleana, ou gommier blanc des montagnes, est un eucalyptus majestueux qui attire tous les regards avec son écorce lisse et immaculée. Reconnu par la Royal Horticultural Society en Angleterre, ce gommier se distingue par son écorce magnifique, lisse et blanche. Il forme un arbre élancé de 15 à 20 m de haut pour 4 à 8 m de largeur, idéal pour les grands jardins. Son feuillage bleu-vert odorant, typique des eucalyptus, possède des accents de cannelle. Sa floraison précoce au printemps en petits pompons blancs est un de ses nombreux attraits. Rustique jusqu’à -15°C, il convient à tous les jardins avec un sol bien drainé. Pour l’accompagner, optez pour un Lilas des Indes ou un Choisya ‘Aztec Pearl’ au feuillage décoratif. L’Eucalyptus leucoxylon ‘Rosea’ se distingue par sa floraison flamboyante qui confère beaucoup de relief à son feuillage. Cet eucalyptus forme lentement un petit arbre de 7 à 9 m de haut, orné de feuilles bleu-vert devenant gris-vert avec le temps, et parfumées, sublimées tout l’été par des fleurs en pompons rouges ou roses. Plutôt frileux (-5°C), cet eucalyptus nécessite une exposition ensoleillée et abritée. Il s’adapte à tout type de sol, même légèrement calcaire, et apportera une touche exotique dans un jardin aux côtés d’Arbousiers, Oliviers ou Mimosas. L’Eucalyptus coccifera, ou gommier des neiges de Tasmanie, possède une rusticité honorable héritée de ses origines montagnardes, ne craignant ni la neige, ni le froid. Il peut être planté dans une grande partie de notre pays. Ce gommier cumule les qualités, avec ses branches torsadées recouvertes d’une écorce marbrée de gris clair, blanc crème et rose, supportant un feuillage au parfum de menthe poivrée, d’un joli bleu-vert. Il accepte les sols humides, mais pas détrempés, et craint surtout la sécheresse et les sols desséchés. Vous pouvez renforcer la couleur bleutée du feuillage en l’associant à l’agapanthe ‘Midnight Blue’ et jouer les contrastes avec des Crocosmias et des Kniphofias orangés pour donner du relief à un massif surprenant. L’Eucalyptus subcrenulata, ou gommier jaune alpin, est une espèce méconnue mais facile à acclimater ! Cet eucalyptus rustique (-15°C) peut être planté dans presque tous les jardins. Son tronc robuste, avec une écorce rugueuse aux couleurs variées, se démarque par ses teintes de gris, de brun et de jaune. Il se distingue également par son feuillage persistant, d’un vert brillant, habillant un arbre de taille moyenne de 15 à 20 m de haut. Il tolère bien les sols calcaires et momentanément secs, évitant les excès d’eau. Il complétera parfaitement un fond de massif aux côtés de quelques phormiums comme le Phormium tenax ‘Yellow Wave’, pour un effet coloré. Associez-le également à l’Arbutus andrachne pour un bel effet de contraste et de couleur. L’Eucalyptus pulverulenta, ou gommier argenté des montagnes, est un eucalyptus rare en culture qui mérite une place de choix au jardin. Ce gommier modeste (3 à 8 m de haut) tolère le froid jusqu’à -10/-12°C, est très ornemental et moins exigeant en matière de sol que la plupart des eucalyptus. Le plein soleil et un sol bien drainé sont suffisants pour son bonheur. Il peut rester plus petit en culture en pot ou en étant taillé régulièrement. Reconnaissable à son port un peu anarchique, il se distingue par ses jeunes feuilles bleu-vert argenté couvertes d’un duvet blanc. Avec une floraison printanière en pompons blanc crème, et une écorce annelée de brun sur fond blanc grisâtre, cet eucalyptus est vraiment séduisant. Associez-le à des vivaces au feuillage gris argenté comme l’Euphorbia ‘Glacier Blue’ pour créer une scène fantastique.

.